vacances-locatives 

Investissement locatif : comment éviter les vacances locatives ?

30 décembre 2021 Par Sébastien

Devenir propriétaire d’un immeuble locatif est une affaire très lucrative lorsqu’on réside dans le bon secteur. Cependant, des évènements ou des situations peuvent venir mettre en péril son investissement. Le plus redouté d’entre elles par les bailleurs est les vacances locatives. Elle a de grandes répercussions sur la rentabilité économique d’un immeuble locatif. Mais comment procéder pour remédier à ce cas de figure ? Découvrez la réponse à la question dans la suite de cet article.

C’est quoi les vacances locatives ?

Véritable source de désarroi pour les bailleurs, les vacances locatives sont la période pendant laquelle un appartement ou un logement à louer reste sans preneur. Elles ne sont pas à confondre avec la carence locative qui le laps de temps pendant lequel un bien immobilier reste sans preneur juste après sa livraison. Alors que les vacances locatives se dessinent lorsqu’après le départ d’un locataire, le propriétaire n’arrive pas à trouver un nouveau client.

Elle est souvent due à la présentation de l’immeuble, au coût du loyer, au contrat de bail ou à la personnalité désagréable du bailleur. Les vacances locatives sont un moment très redouté par les propriétaires, car celle-ci présente des conséquences négatives pour l’évolution de l’investissement locatif. Elle agit généralement sur la trésorerie du bailleur qui verra ses revenus chuter et mettre en péril son équilibre financier. Néanmoins, les vacances locatives ne sont pas imparables. Il existe des astuces pour y remédier.

Quelles sont les astuces pour déjouer le piège des vacances locatives ?

Détrompez-vous, les vacances locatives n’est pas pour autant une fatalité. C’est une situation qui peut être évitée sans grande peine.

Procédez à la fidélisation de vos locataires

Le client est roi. Cela est plus vrai dans le domaine locatif. Sans les locataires, le propriétaire verra son investissement moins productif. C’est pour cela qu’il faut que les bailleurs prennent soin de leurs locataires. Ils doivent répondre à temps à leur attente et mettre en place un cadre de vie idéal.

Proposez des loyers raisonnables

L’une des causes principales des vacances locatives est la fixation très élevée des prix des logements par rapport aux données du marché local. En effet, vous devez en tant que propriétaire proposer des tarifs très abordables à vos anciens et nouveaux locataires. Il vous faut tenir compte des tendances locatives dans votre emplacement pour fixer votre loyer, car il existe de grandes disparités entre les mégapoles et la campagne.

Présentez un bien attractif à votre clientèle

Si les caractéristiques de votre immeuble locatif ne sont plus dans la tendance du moment, vous aurez de fortes chances de passer par les vacances locatives. Pour y remédier, vous devez prendre la peine de revoir la structure de vos logements afin de la rendre plus attrayante. Des travaux de rénovation ou de peinture peuvent être la clé de vos soucis. En équipant mieux vos appartements (meublé, refait à neuf), vous augmentez vos chances d’éviter une vacance locative.

Confiez la gestion de votre bien à une agence immobilière

Une autre astuce très profitable est de donner un mandat à un spécialiste qui s’occupera de toutes les affaires de votre bien. Son rôle sera de mettre en avant votre investissement locatif.

Somme toute, les vacances locatives ne sont pas une situation imparable. Il existe des astuces simples et faciles à adopter pour l’éviter.